Le Yucatán, autrement

Le Yucatán, c’est Tulum, c’est Cancún… mais pas que ! Durant notre road-trip dans cette magnifique région, nous avons cherché à nous éloigner des sentiers battus. Dans cet article, découvrons ensemble les endroits qui nous ont le plus émerveillé et ému. Entre plages paradisiaques, eau turquoise et ruines mayas, nos derniers instants au Mexique auront été pleins de surprises …

Mes incontournables du Yucatán

Bacalar, la lagune aux 7 couleurs

A la frontière du Belize, Bacalar est une destination encore relativement méconnue du Yucatán : parfait donc si on cherche à éviter la horde de touristes qui caractérise les alentours de Cancún. Et pourtant, croyez-moi, cette lagune vaut le détour ! Elle a en effet la particularité de réunir pas moins de 7 nuances de bleu !

Où dormir ? The Yak Lake House, pour se réveiller face à la lagune et profiter des excursions en bateau organisées par l’auberge.

 

Izamal, la « ciudad amarilla »

Situé à 70km de Merida et 90km de Valladolid, Izamal est un village comme on en voit rarement, qui saura vous charmer le temps d’une journée. Toutes les maisons de ce village sont en effet peintes d’une incroyable couleur jaune-ocre, le classant inévitablement « pueblo magico » ! Il s’agit par ailleurs du village le plus ancien de la péninsule du Yucatan. A noter qu’une petite pyramide maya est toujours présente dans la ville et offre une balade très agréable.

Les incroyables ruines d’Uxmal

Ce qui nous frappe en entrant sur le site d’Uxmal, c’est tout d’abord son incroyable pyramide de forme ovale : du jamais vu sur nos 6 mois au Mexique ! Puis, on s’avance, et on est émerveillées par ce site où la nature a pris le dessus. D’autant plus que cette ancienne cité maya est encore bien préservée du tourisme, notamment par la présence de Chichen Itza a quelques kilomètres de là. Et pourtant, Uxmal restera l’une de nos plus belles découvertes du pays.

Chichen Itzá, une des 7ème merveille du monde

Comment visiter la péninsule du Yucatan sans y faire un arrêt à Chichen Itzá ? Ce site a en effet été élu comme l’une des sept nouvelles merveilles du monde. Mais une merveille, ça se mérite : arrivez tôt (trèèès tôt), ou préparez-vous à affronter des milliers de visiteurs.

Isla Holbox, le paradis à l’état brut

La magie d’Holbox, c’est qu’à seulement 2 heures de Cancun, vous vous sentirez dans un autre monde. Mais pour aller à Holbox, il faut être voyageur dans l’âme : personne ne vous proposera d’y aller, et aucun circuit touristique ne s’y arrête. Niveau bus et ferry, c’est donc un peu la loterie (croyez-en notre expérience). Mais vous oublierez vite votre peine une fois débarqué du bâteau. Car non, vous ne rêvez pas, vous êtes bien arrivé au paradis ! Ici c’est sable blanc sur toute l’île (même au sein du village : laissez vos tongs dans votre sac), mer paisible et transparente, voitures interdites, et absences de gros complexes hôteliers. On y vient pour la détente, l’authenticité et la convivialité du lieu. A visiter d’urgence donc, tant que la destination est encore quasi inconnue du grand public !

Attention moustiques ! En saison humide, les moustiques seront sans pitié, de jour comme de nuit. Répulsif tropical obligatoire (vraiment).

Où dormir ? Le Tribu Hostel, grande auberge de jeunesse très chaleureuse.

Le Yucatán, autrement
Mot clé :            

2 commentaires sur “Le Yucatán, autrement

  • 28 septembre 2017 à 22 h 13 min
    Permalink

    Oh merci pour cette belle découverte, je garde ton article au chaud. Je n’ai pas encore de voyage planifié pour le Mexique, mais une destination pareil ce garde dans un coin de mémoire.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4e49f65fef55ae74164952671becf4a9SSSSSSSSSSSSS